Hawk-Eye : L’arbitrage-vidéo à Croke Park

juin 3, 2013 dans GAA

Comment la technologie Hawk-Eye fonctionne

« La technologie d’arbitrage-vidéo Hawk-eye (« œil de faucon » en français) servira pour le hurling et le football à Croke Park. Elle a été utilisée pour la première fois le 1e Juin durant le quart de final du championnat de football du Leinster entre Offaly et Kildare.

Le système Hawk-eye affiche, sur grand écran, des images en temps réel de la trajectoire du ballon ou du sliotar (balle utilisée au hurling) qui passe entre les poteaux afin de clarifier si un point a été marqué ou non.

Voici une explication complète de la façon dont le nouveau système fonctionne :

Où va-t-il fonctionner ?

  • En 2011, le National Research Committee recommande l’ introduction du Hawk-Eye à Croke Park.
  • Le système Hawk-Eye a été testé au cours des 14 derniers mois.
  • Depuis le 1er Juin 2013, le Hawk-Eye est utilisé à Croke Park pour une période d’essai de 2 ans suite à l’approbation de la motion 52 au Congrès de cette année86% en faveur et 14% contre.

Ce qu’il ne fera pas ?

  • Il ne détectera pas les buts
  • Il ne servira pas pour siffler les fautes de jeu
  • Il n’utilisera pas les images de retransmission officielle

Ce qu’il fera?

  • Il couvrira le football et le hurling
  • Il détectera les points uniquement

Comment cela fonctionne ?

  • 8 caméras à haute vitesse
  • Position de la balle quadrillée avec 4 caméras couvrant chaque extrémité.
  • Hauteur : Jusqu’à 26 mètres, soit la hauteur maximale des poteaux de but (13m), ainsi que 13m supplémentaires virtuels.
  • Largueur : La balle est suivie jusqu’à 4 mètres à l’extérieur de chaque poteau.
  • Lorsqu’il y a contact entre le ballon et le poteau virtuel, le tir sera enregistré comme «hors cadre».
  • Règles de Jeu : Article 3 – Scores: « Un point est marqué lorsque le ballon est tirée au-dessus de la barre transversale entre les poteaux par les deux équipes ».
  • Le ballon( ou le sliotar) et les poteaux sont suivis en temps réel.
  • Décision automatisée en 1 seconde.

Protocole d’une utilisation basique 

  1. L’umpire réalise le symbole d’un « écran TV » avec ses mains pour indiquer à l’arbitre qu’un ralenti du Hawk-Eye est demandé
  2. L’arbitre demande le ralenti du Hawk-Eye via le système de communication et fait le symbole d’un « écran TV » avec ses mains
  3. Le ralenti du Hawk-Eye est diffusé sur grand écran
  4. L’arbitre confirme la décision du Hawk-Eye et indique en validant soit un « point », soit une « sortie de but », soit un « 45/65m ». L’umpire signale la décision

Comment est communiquer la décision ?

  • Via le ralenti du Hank-Eye ou la rediffusion du point
  • Sur grand écran
  • À la TV

Que se passe-t-il si un Umpire ne prend pas de décision ?

Lorsque l’umpire n’indique pas de point marqué et que le jeu continue :

  1. Le Review Official communique à l’arbitre qu’un ralenti du Hawk-Eye est nécessaire
  2. L’arbitre arrête le jeu
  3. L’arbitre fait le symbole d’un « écran TV » avec ses mains pour demander un ralenti du Hawk-Eye
  4. Le ralenti du Hawk-Eye est diffusé sur grand écran
  5. L’arbitre confirme la décision du Hawk-Eye et valide le « point ». L’umpire signale la décision.

Que se passe-t-il si un arbitre demande un ralenti Hawk-Eye après la décision de l’umpire ?

Lorque l’umpire prend une mauvaise décision concernant un « point » ou une « sortie de but » :

  1. L’umpire prend une décision incorrecte (ex. « point » ou « sortie de but »)
  2. Le Review Official communique à l’arbitre qu’un ralenti du Hawk-Eye est nécessaire
  3. L’arbitre fait le symbole d’un « écran TV » avec ses mains pour demander un ralenti du Hawk-Eye
  4. Le ralenti du Hawk-Eye est diffusé sur grand écran
  5. L’arbitre confirme la décision du Hawk-Eye et prend la décision appropriée. L’umpire signale cette décision.

En cas de problème

Indisponibilité du grand écran

  • Lorsque le grand écran est indisponible, toutes les décisions seront annoncées aux spectateurs vocalement.
  • Lorsque le match est télévisé, la décision sera montrée à la télévision, malgré l’absence du grand écran et confirmée par les officiels de match.

Donnée Hawk-Eye indisponible

  • Si pour une raison quelconque, le résultat Hawk-Eye n’est pas disponible, la décision finale du «point» ou de «hors cadre» sera faite par les officiels du match
  • Un graphique approprié indiquera la décision sur grand écran »


Images et texte : gaa.ie

Questions à…Brian Sheehy

avril 10, 2013 dans GAA

Fiche-BrianSheehy
-
Brian Sheehy, président de l’ECB depuis décembre 2012, était présent au congrès annuel de la GAA en mars dernier. L’occasion de revenir avec lui sur la mise en place d’un carton noir.
-

Que pensez-vous du carton noir ? Quand sera-t-il appliqué en Europe ?

« Le carton noir sera mis en place dans toutes les catégories du football gaélique, y compris en Europe à partir du 1er Janvier 2014. Les instances internationales ont fortement insisté pour sa mise en œuvre. De mon point de vue, cela aidera les joueurs forts techniquement et accélérera le jeu avec davantage de points marqués. Il permettra aux joueurs de s’exprimer sur le terrain.

Le carton noir nous semblait particulièrement important en dehors de l’Irlande où nous avons beaucoup de nouveaux joueurs qui apprennent le jeu et qui ont besoin d’être protégés de tout comportement dangereux. Cela signifie également que les entraîneurs doivent apprendre à leurs joueurs à défendre correctement.

Dans une autre motion, le «Tackle» est maintenant défini comme une compétence [au même titre que le solo, pick-up…], et en effet il s’agit bien d’un geste technique qui nécessite de l’entraînement. »

Que savent les irlandais sur les sports gaéliques en Europe continentale ?

« Ayant parlé à beaucoup de gens durant le week-end, il y a eu des cas de personnes connaissant très peu de choses sur la GAA à l’international. C’est pourquoi il est important que le Conseil européen assiste aux différents congrès afin que nous puissions leur faire prendre conscience de ce que nous faisons.

J’étais aussi au congrès Ladies Football il y a 3 semaines et nous avons eu un représentant au congrès Camogie. Cette visibilité est importante et montre que nous sommes sérieux. Les gens sont impressionnés par ce qui se fait en Europe et par le fait que nous voulons que les gens jouent aux sports gaéliques. Nous avons reçu de nombreux encouragements et de soutien de leur part. »

Quel plan prévoyez-vous pour développer les sports gaéliques en Europe ?

« Lors de la convention européenne de Croke Park l’année dernière, nous avons annoncé que nous étions en train de mettre au point une stratégie pour le développement des sports gaéliques en Europe. J’ai déjà commencé ce processus au niveau du conseil et ai créé des groupes de travail pour les différents aspects. Ces groupes de travail, au cours des prochains mois, seront présents lors des tournois à travers l’Europe, où nous attendrons les commentaires des membres de club, secrétaires, et surtout des joueurs sur ce qu’ils aimeraient voir de la GAA dans 5 ou 10 ans. Nous allons également mener des enquêtes et recherchons l’apport d’aide de tous ceux qui se soucient de la GAA. La clarté de l’organisation et de la structure est absolument cruciale pour que nous grandissions. Nous nous développons très rapidement, il est donc nécessaire de rester à la pointe des évolutions et aider les nouveaux clubs de la manière la plus efficace possible.

Je suis également membre du comité de développement international, qui est un comité des présidents des autres conseils internationaux (USA, Canada, Asie, Golfe, Australie). Le président est Liam O’Neill, le président GAA et nous avons pour objectif de trouver un plan de développement de la GAA à l’international. C’est encore un jeune comité, mais davantage de nouvelles arriveront bientôt.

Je ne suis président que depuis quelques mois et je suis très honoré d’avoir cette fonction. Plus le temps passe, plus le travail de chaque membre de l’ECB est important.  Le nombre de clubs augmente, le nombre de licenciés aussi, c’est pourquoi le rôle des clubs et du comité européen est très important. »

Congrès annuel GAA – Derry 2013

mars 26, 2013 dans GAA

Ce week-end a eu lieu le Congrès annuel de la GAA dans la ville de Derry. Le gratin des sports gaéliques étaient représentés ainsi que Michael D. Higgins, le président de la République d’Irlande, qui a clos le congrès. Retour sur les principales motions qui ont fait débat.

 Les motions qui pourraient concerner l’Europe

Motion 4 – Introduction d’un Carton Noir

C’est sûrement la motion qui a fait le plus débat aussi bien au congrès que sur les réseaux sociaux.

Cette nouvelle règle vise à sanctionner une certaine catégorie de fautes dites « cyniques ». La motion oblige le joueur fautif recevant un carton noir à quitter le terrain en étant remplacé par un coéquipier.

Liste des infractions qui relèvent de la compétence de la règle du carton noir :

  1. Jeter délibérément un adversaire au sol
  2. Faire trébucher délibérément un adversaire avec le bras, la main ou le pied
  3. Entrer délibérément en collision avec un adversaire sans ballon lorsque le ballon a été libéré
  4. Utiliser un langage provocateur ou réaliser de mauvais gestes sur un adversaire
  5. Protester agressivement contre un officiel (arbitre, umpire…).

De plus, si un joueur reçoit un carton noir lors de 3 matches successifs, il sera suspendu pour le match suivant excepté la finale du All-Ireland.

Applicable dès Janvier 2014.

Motion 19 – Règle de l’avantage

L’arbitre dispose de 5 secondes avant de siffler une faute afin de laisser l’avantage.

Motion 22 – Un point avec un poing

Un point peut être marqué avec une ou deux mains ouvertes ou bien avec le poing.

Motion 54 – Lutte contre le racisme

« L’Association est anti-sectaire et anti-raciste et est engagée aux principes de l’inclusion et de la diversité à tous les niveaux. Tout acte, parole ou geste de nature sectaire, raciste ou qui est contraire aux principes de l’inclusion et de la diversité contre un joueur, officiel, spectateur ou toute autre personne, dans le cadre d’activités organisées par l’Association, sera qualifié de discréditant l’Association.  »
La motion a été adoptée à 90%, on peut alors se demander quels sont les arguments des 10% restants…

Les motions qui ne concernent que l’Irlande

Motion 27 – Des maillots davantage sponsorisés

Les comtés seront autorisés à ajouter un sponsor supplémentaire selon les spécifications approuvées par le Conseil Central et avec l’autorisation dans chaque cas du comité de gestion.

Motion 52 – Hawk-Eye

La technologie sera utilisée à titre d’essai à Croke Park sur une période décidée par le Conseil central. Un arbitre ou un umpire peut demander une aide pour savoir si un ballon est passé entre les poteaux pour un point ou à l’extérieur uniquement pour les coups francs de 45m (football) ou 65m (hurling).
Un léger pied de nez à la FIFA.

Motion 60 – Retrait du casque pendant l’hymne

Au hurling, tous les joueurs de chaque catégorie devront enlever leur casque durant l’hymne National.

Les motions rejetées (moins de 2/3 des voix)

Motion 16 – Modifier l’avantage de 13m à 30m

Lorsqu’un joueur discute une décision d’arbitre ou empêche un coup franc d’être tiré, l’endroit du coup franc est avancé de 13 mètres plus avantageusement par rapport à la position précédente, sans aller au-delà de la ligne des 13m adverse. Le but de cette motion était d’augmenter cet avantage de 13m à 30m.
Une règle qui aurait été difficile à adapter en Europe continentale, 30m représente un tiers du terrain.

Motion 20 – Système de mark

Le mark se retrouve dans le football australien et américain. Lorsqu’un ballon dégagé par le gardien est attrapé proprement par un joueur au delà de la ligne de 45m, l’arbitre siffle alors pour indiquer que le joueur a fait un mark. Soit le joueur joue immédiatement soit il fait prévaloir le mark en levant le bras.
Cette motion, sollicitée à 65% (!) aurait pu supprimé la rapidité du jeu, une des forces du football gaélique.

Motion 21 – Clean Pick-up

Supprimer le pick-up n’a convaincu que 46% de l’audience. La motion proposait de pouvoir prendre le ballon sans pick-up sous certaines conditions (le joueur doit être en position droite avec au moins un pied au sol, un joueur au sol peut frapper la balle, un gardien peut bloquer un ballon au sol uniquement dans la petite surface).
Le pick-up s’avère être un geste difficile à réaliser mais il se démarque par son authenticité et c’est ce qui fait le charme du football gaélique.

Motion 25 – Matches de 70 minutes

Actuellement, seuls les matches du All-Ireland durent 70 minutes (60 minutes pour les autres rencontres), cette motion visait à ce que toutes les rencontres adultes se déroulent en deux périodes de 2 x 35 minutes.
Une motion ayant convaincu que 16% des votants, mais nombreux souhaiteraient voir davantage de matches.

Bilan

  • 74 motions en débat
  • 58 sont acceptées, 13 rejetées et 3 retirées
  • Introduction d’un carton noir
  • Volonté de lutter contre les discriminations
  • Le football gaélique fait appel à la vidéo
  • Le pick-up est conservé

Détail des motions (en anglais)
Résultats des motions

Crédit photo : bbc.co.uk