7. Ca sera le chiffre de la semaine. C’est le nombre de jours qu’il aura fallu pour passer de la douceur méditerranéenne à un froid scandinave assaisonné d’une bise vicieuse qui abaisse de quelques 10° la température ressentie. Malchance de calendrier, la première manche du championnat fédéral s’est tenu à la fin de cette transition climatique et non au début.

Mais il en faut plus pour arrêter les valeureux joueurs des équipes de Clermont-Ferrand, Lyon, Niort, Paris et bien évidemment de leur hôte, Toulouse. L’envie était bien trop forte de rechausser les crampons après un long automne et un hiver sur la réserve, et les arbitres n’ont pas rechigné à la tache, malgré des conditions exceptionnelles : “depuis que j’arbitre, c’est la première fois que je garde mes gants !” soulignera même Tony Bass.

Le match d’ouverture a opposé Clermont à Paris. Une rencontre très engagée et un score indécis presque jusqu’à la dernière minute. Dans un sursaut d’énergie, Paris finira par surclasser Clermont d’un but et d’un point, après avoir été mené d’une courte tête durant toute la rencontre. Qu’importe, le ton est donné : la journée sera placée sous le signe de la compétition et du jeu de qualité.

Ce sera ensuite au tour de Lyon et de Toulouse d’entrer en jeu, avec une victoire de Toulouse, et puis Niort chausse les crampons. Pour son premier match, Niort affronte Clermont mais ne réussira pas à prendre le dessus sur les jaune et bleu. La rencontre Lyon-Paris reste dans la veine de la saison précédente, puisque là aussi, les équipes seront au coude à coude tout au long de la partie avant que l’équipe de la capitale ne s’impose de deux petits points. La rencontre Niort-Toulouse se solde par la victoire des locaux, le Clermont-Lyon voit la victoire des Jaunards. Paris prendra ensuite le dessus sur Toulouse, se qualifiant ainsi d’office pour la finale en remportant tout ses matchs.

Restait encore le match opposant Lyon à Niort, avec une victoire des vert et noir, avant ce qui s’annonçait à ce moment là comme une demi-finale officieuse : les Toulousains et les Clermontois avaient chacun concédé la victoire à Paris, mais remporté toutes leurs autres rencontres. Pour rejoindre Paris en finale, il fallait donc gagner ce match. Les deux équipes ne se sont rien épargné pour obtenir le précieux sésame. Mais cette fois, le jeu rapide qui a fait l’efficacité des Clermontois tout au long de la journée a été battu en brèche par celui, plus physique, des Toulousains. Les Jaunards ne réussiront pas à percer la défense Toulousaine et finiront par s’incliner.

La finale a donc opposé Paris à l’hôte du jour, Toulouse. Et là encore, la rencontre a été engagée et sous le signe de la qualité. Un spectacle de toute beauté et un score serré. Mais finalement les parisiens prendront le dessus et remporteront la première manche du championnat fédéral.

Cette première journée de compétition s’est illustrée par l’organisation au cordeau puisque aucun retard n’a été à déplorer. Il faut aussi saluer le courage des bénévoles qui ont tenu la buvette toute la journée ou presque dans un vent glacial et sans le soulagement d’aller courir un peu sur le terrain !

Mais surtout, il faut souligner la qualité grandissante des équipes, et notamment, ainsi que l’ont relevé les deux arbitres du jour, des deux équipes qui ne comptent aucun irlandais dans leurs effectifs cette année : Clermont-Ferrand et Niort. Le travail effectué depuis juin dernier paye, et cela se ressent dans le jeu de toutes les équipes.

Cette première journée semble donner le ton d’une compétition où chacun a affiché ses ambitions : renverser la hiérarchie. Reste à savoir si les joueurs confirmeront leurs bonnes prestations.

Et bien sur, une manche de fédéral ne serait rien sans son traditionnel repas ! Au menu, cassoulet ou confit de canard, bonne ambiance, et bien sur… chansons !

RESULTATS

Clermont 1-4 (7) Paris 1-8 (11)
Lyon 0-2 (2) Toulouse 0-11 (11)
Clermont 5-3 (18) Niort 1-2 (5)
Paris 1-11 (14) Lyon 2-6 (12)
Niort 0-2 (2) Toulouse 5-6 (21)
Clermont 4-6 (18) Lyon 1-0 (3)
Paris 2-3 (9) Toulouse 0-5 (5)
Niort 0-1 (1) Lyon 5-9 (24)
Clermont 0-3 (3) Toulouse 2-4 (10)
Paris 4-4 (16) Niort 0-2 (2)

En finale :
Paris 2-5 (11) Toulouse 1-4 (7)

Classement du tournoi :
1. Paris – 25 pts
2. Toulouse – 20 pts
3. Clermont – 16 pts
4. Lyon – 13 pts
5. Niort – 11 pts

 

ARBITRES

Tony Bass
Shay O’Doherty

One Comments

  • Guillaume 26 / 02 / 2013 Reply

    Excellent cet article 😉

Laisser un commentaire